Le design, sport national belge

diapo_DESILE-INDOOR-02Si vous êtes un tant soit peu concentrés, vous devez vous souvenir de la chaise 98% d’Edouard François que je vous présentais il y a peu. Et bien voici tout simplement sa petite sœur, designée cette fois par Christian Desile. Nouvelle génération de chaise pliante, Desile a la délicatesse de s’aplatir dès qu’elle se sent de trop. Elle devient une simple planche si intelligemment pensée qu’elle se glisse dans n’importe quel recoin pour se faire oublier quand on en a pas l’usage. L’immense simplicité de sa forme entraîne une seule découpe numérique et son ouverture dans les deux sens permet une fabrication « BIKOLOR ». Ondiapo_DESILE-INDOOR-04 salue une fois encore la créativité de la Belgique et des pays scandinaves pour l’épure extrême du dessin, le pragmatisme et l’intérêt porté aux problématiques de développement durable. Ici une version 100% Bamboo tellement tendance à 239€ (la plante qui pousse le plus vite sur cette planète terre), et une version 100% recyclée que je conseillerais plutôt pour un usage extérieur à 179€. 

Via Desile j’ai découvert la société VANGE qui regroupe de jeunes designers talentueux « en création permanente », dixit. Le constat de VANGE est le suivant :

« la fabrication industrielle de meubles laisse peu de place à la créativité et l’expérimentation. La démarche qui mène de l’idée au meuble fabriqué en série est longue et coûteuse. Dès lors, l’expérimentation se pratique dans certains milieux du design à une échelle artisanale ou reste la démarche personnelle du designer. Le projet de VANGE vise à contourner l’obstacle et à créer un terrain propice pour cette approche expérimentale dans la création de mobilier. Designers, artistes et architectes se voient offrir la possibilité de créer de nouveaux objets, tout en participant activement au processus de fabrication industrielle et de commercialisation de ceux-ci. »

Quand je dis que la Belgique c’est Casimir et Ours Brun réunis, personne ne me croit ! Sélection de la décorruptible :

NautilFauteuil Nautil 1895 € et 3390€ pour deux pièces (pour former le « toi & moi »), cher certes mais la décorruptible a aussi le droit à ses petits craquages design non?

 

 

mep photos presse.indd

swell

Le Paravent Swell de 745€  à 995€ selon la version, loin d’occulter la lumière, il la sublime en la faisant danser. Cacher un point lumineux derrière dans l’angle d’un séjour pourrait d’ailleurs créer un « évènement décoratif » intéressant.

Pour les Français le plus simple est de les contacter via le site www.vange.be pour connaître  l’adresse du revendeur le plus proche de chez eux. Contact aimable et réactif, belge quoi ;-)) bon ok j’arrête ;-)) Pour tous les visuels copyright Vange.

1 réponse
  1. Agnès HACHEZ
    Agnès HACHEZ dit :

    Merci pour cette ode à la Belgique. C’est vrai que nous ne sommes pas peu fiers de la créativité exemplaire dont font preuve nos designers. L’année prochaine il faudra faire l’escapade pour faire le plein en septembre puisque c’est leur mois. Je craque pour toutes tes sélections même si je ne pense pas les intégrer dans mon intérieur…mais qui sait??

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *